Canal carpien

Le « syndrome du canal carpien » est une pathologie très fréquente.

Ce qui se passe

En fait le nerf médian est comprimé dans la zone du canal carpien.
Cette zone se constitue en profondeur des os de la main et en superficie d’un gros ligament (rétinaculum des fléchisseurs ou ligament annulaire du carpe) . Cette zone n’est pas élastique et l’augmentation de volume des différents éléments la constituant (tendons) comprime le nerf en empêchant son apport en sang.

Manifestations

« Paresthésies »: sensation de picotements, d’endormissement, de fourmis... dans les doigts.
Le plus souvent les 4 premiers doigts (pouce, index, majeur, annulaire) avec un 5ème doigt (auriculaire) peu atteints.
Parfois des douleurs ou tiraillements peuvent appraitre sur le coude ou l'épaule.

L’atteinte débute de manière progressive la nuit et au petit matin avec des réveils intempestifs. Petit à petit les signes deviennent de plus en plus réguliers et en fonction des activités dans la journée.

Causes

Le plus souvent le canal carpien est dit « idiopathique », c’est-à-dire qu’il n’y a pas de cause retrouvée.
Mais il peut également être secondaire à une inflammation des tendons ou une autre pathologie (hypothyroïdie, fracture du poignet, infection …)

Prise en charge

La prise en charge dépend principalement de l’atteinte du nerf.

Dans les stades débutants une infiltration (corticoïdes) dans la gaine des tendons peut permettre de faire disparaître de manière transitoire ou définitive les symptômes. Une attelle de poignet à porter la nuit peut être associée.

Dans les stades sévères où il existe une atteinte importante du nerf ou un échec de l’infiltration, la chirurgie est à envisager.

Examens complémentaires

Le diagnostic clinique est souvent évident après quelques tests lors de la consultation. Ils permettent de déterminer la présence du canal carpien et son importance. Cependant un bilan EMG (Électromyogramme) est indispensable pour confirmer le diagnostic, mais surtout déterminer son importance et donc sa prise en charge.
L'échographie devient un examen de plus en plus pertinent pour confirmer le canal carpien.

Chirurgie

La chirurgie du canal carpien consiste à ouvrir le ligament superficiel pour gagner de la place dans le canal et ne plus avoir un nerf « écrasé ».
Cette chirurgie est réalisée en ambulatoire sous anesthésie loco-régionale du bras.

2 techniques existent:

  • technique classique dit « à ciel ouvert ». Une incision directe est réalisée dans la peau de la paume de la main jusqu’à ouvrit le ligament en profondeur.
  • technique endoscopique (avec caméra). Le ligament est sectionné par l’intérieur du canal sans toucher à la zone de peau de la paume.

En comparatif, la technique endoscopique donne une amélioration plus rapide avec légèrement moins de complications.

Après la chirurgie

Des soins de pansement sont à réaliser jusqu’à cicatrisation.

La main peut être utilisée immédiatement dans les activitées simples sans utilisation de la force (se laver, manger, s'habiller, écrire...). Après 3 semaines une intensification des activités peut être envisagée.
La récupération de la force peut être longue de 1 à 3 mois.
Il est très classique d'avoir des douleurs de la paume de la main correspondant à la cicatrisation du ligament.
Les durées d’arrêt de travail sont codifiées clairement par la sécurité sociale en fonction des activités professionnelles. (Arrêt de travail pour canal carpien)

Informations supplémentaires

HAS - Sécurité sociale